Test TecTecTec STPRO1, la stabilisation pour caméra d’action !

0 / 463

TecTecTec continu de sortir de nouveaux produits, afin d’étoffer encore plus sa gamme. Après les caméras, les systèmes de surveillance, les drones et même des trottinettes, la société nous propose aujourd’hui un stabilisateur pour caméra d’action sobrement nommé STPRO1. Comme son nom l’indique celui permet de stabiliser la prise de vue via 3 moteurs qui compensent les mouvements à main levé.

Note: les liens vers le produit présenté dans cet article sont des liens d’affiliation. A chaque achat via l’un de ces liens, une commission est reversée afin d’aider le site à exister.

Au Sommaire:

Caractéristiques du stabilisateur TecTecTec STPRO1

Dimensions : 270 x 193 x 67 mm (L x l x P)
Poids : 420g avec batterie
Batterie : amovible de 2000mAh (peut-être acheté à part sur le site de TecTecTec au prix de 24€).
Compatibilité : Toutes les caméras TecTecTec XPRO (de la XPRO1 à la XPRO4+), GoPro Hero 3, 4 et 5 et Xiaomi Yi.
Tarif : 249,99€ sur Amazon ou sur le site officiel TecTecTec.

Présentation du stabilisateur TecTecTec STPRO1

Le stabilisateur TecTecTec STPRO1

Le stabilisateur TecTecTec STPRO1

Lancé au prix de 249€, ce nouveau produit TecTecTec est donc un stabilisateur motorisé (aussi appelé steady-cam) dédié aux caméras d’action. Il permet de supprimer les mouvements indésirables lors des prises de vue, notamment à main levé grâce à une stabilisation sur 3 axes. D’après le vendeur, ce STPRO1 qui offrent une rotation illimitée à 360° et sans angle mort, tout en gardant une image stabilisée. Voyons tout cela en détail dans la ce test du TecTecTec STPRO1.

Prise en main

Le produit

Habituel chez TecTecTec, ce stabilisateur STPRO1 est fourni avec plusieurs accessoires :

  • une housse de transport dans laquelle il est possible de ranger le STPRO1 démonté mais avec une caméra fixée
  • 3 mini-câbles pour recharger et piloter les caméras (mini-USB, micro-USB et USB-C)
  • un câble micro-USB pour la recharge
  • un bouchon pour protéger l’optique de la caméra pendant le transport.

La petite mallette offre aussi 2 emplacements pour des batteries de caméra. On retrouvera aussi la batterie qui se présente sous la forme d’une grosse pile bâton à insérer dans le manche du STPRO1. D’une capacité de 2000 mAh, elle offre 4h d’autonomie d’après la notice.
On notera quand même l’absence d’un adaptateur secteur USB pour la recharge de l’appareil, il faudra utiliser son chargeur de smartphone.

Voyons maintenant ce stabilisateur STPRO1 en détail. Le manche se dévisse en 2 parties pour accéder à l’emplacement de la batterie. La partie basse compose le “manche” sous lequel se situe un pas de vis 1/4 pour trépied ou perche. La seconde partie comporte les commandes, la connectique et les 3 moteurs de stabilisations.
On retrouve donc un bouton multifonction qui permet d’allumer et d’éteindre le stabilisateur mais indique aussi l’état de l’appareil à travers des signaux lumineux. Juste au-dessus se situe un joystick pour contrôler les mouvements du stabilisateurs et de changer les modes de prises de vues (détaillés dans la partie fonctionnalités) ou de passer en mode calibration. Terminons la partie commande avec une LED d’état du Bluetooth, car ce STPRO1 peut être contrôlé depuis un smartphone à l’aide d’une application mobile (détaillé dans la partie application mobile).
Enfin sur la tranche gauche, on retrouvera un port micro-USB qui permet de recharger l’appareil.

Au sommet se situe les 3 axes de rotations avec le support pour la caméra. Celle-ci se fixe à l’aide d’une barre maintenue par 2 vis en haut et en bas de la caméra. Au dos du support de fixation on retrouvera un port micro-USB. C’est ici qu’intervienne les “mini-câbles” aux différentes connectiques : ils permettent au stabilisateur STPRO1 d’alimenter votre caméra en fonctionnement afin de ne pas tomber en panne de batterie.

Un dernier mot sur la qualité de fabrication. L’ensemble est tout en aluminium et de bonne facture, au touché il semble très bien fini et solide. A noter qu’il ne semble pas étanche ou résistant aux éclaboussures.

Les fonctionnalités

Après avoir inséré la batterie et avant de démarrer l’appareil, il faut fixer la caméra. En effet c’est après le démarrage que le STPRO1 se règle automatiquement pour maintenir la caméra horizontale.
En pratique pas grand-chose à faire, peut-importe le sens dans lequel vous tenez le manche, le stabilisateur compense les mouvements pour maintenir la caméra horizontale. Avec le joystick vous pouvez modifier l’orientation de la caméra pour filmer un paysage, se filmer soi-même ou faire tourner la caméra à 360°.

La description des 3 axes

La description des 3 axes

La compensation se fait sur 3 axes qu’il convient de nommer pour la suite des explications:

  • l’axe de “tangage” gère le mouvement haut/bas de la caméra
  • l’axe de “roulis” gère l’inclinaison gauche/droite de la caméra
  • l’axe de “lacet” gère la rotation gauche/droite de la caméra

L’interaction avec le joystick reste possible même quand certains axes sont fixes.

Le joystick permet aussi de jongler parmi 3 modes de prises de vues assistés, qui assouplissent les mouvements ou fixent certains axes :

  • 1 clic lance le mode “lacet panoramique” qui “fixe” l’axe roulis et tangage qui accompagne les mouvements vers la droite ou la gauche.
  • 2 clics lance le mode “lacet” qui fixe uniquement l’axe de roulis et qui accompagne les mouvements vers la droite ou la gauche et vers l’avant ou l’arrière.
  • 3 clics lance le mode “verrouillage” qui fixe tous les axes.

A noter que j’ai réalisé mon test avec une caméra de la marque, le modèle XPRO4 et qu’elle s’allume et s’éteint automatiquement en même que le stabilisateur.
Voilà pour les fonctionnalités de l’appareil et comme nous allons le voir après il est possible de tout paramétrer depuis son smartphone grâce à l’application STPRO1.

L’application mobile

L’application mobile STPRO1 (compatible iOS et Android) permet d’utiliser votre smartphone pour contrôler et paramétrer le stabilisateur à distance. La connexion se fait via Bluetooth (il faut qu’il soit activé sur votre smartphone) et l’application détecte automatiquement l’appareil.

Sur l’écran principal 4 menus s’offrent à vous :

  • Le premier “Contrôler” permet d’afficher l’état du stabilisateur STPRO1 (niveau de batterie, orientation des 3 axes) et le contrôler avec l’affichage d’un joystick directement sur l’écran. On trouvera aussi un accès rapide aux 3 modes de prises de vues assistés décris plus haut ainsi qu’un mode “selfie”, qui n’existe pas en commande manuel, qui permet de tourner la caméra à 180° pour se filmer soit même.
  • Le 2ème “Calibration” permet de lancer la procédure de calibration du stabilisateur si celui-ci ne s’aligne plus parfaitement au démarrage. Il est possible d’effectuer la même manipulation manuellement sur le stabilisateur, toute la procédure est décrite dans la notice.
  • Le 3ème “Paramètres” permet de corriger l’orientation des différents axes. Il s’agit d’un menu avancé dont je n’ai pas saisis toute les subtilités.
  • Le 4ème “Plus” est un lien vers le site de TecTecTec.

L’application est plutôt basique, mais elle permet de piloter toutes les fonctions du STPRO1 et le fait de manière efficace. La connexion à l’appareil est plutôt rapide et bien plus facile à mettre en œuvre qu’une connexion Wi-Fi avec une XPRO4 par exemple (et là on dit merci le Bluetooth).

A l’usage

Comme précisé dans les lignes précédentes, j’ai pu tester ce stabilisateur STPRO1 avec une caméra de la même marque, le modèle XPRO4. En premier lieux j’apprécie vraiment la qualité du produit et son ergonomie. Il semble très solide et tiens bien en main grâce à de nombreuses encoches présentes pour le maintenir, même avec le pouce sur le joystick. Niveau poids c’est correct, même avec une caméra (ce sont des appareils plus léger que des smartphones), surtout qu’il se réparti mieux une fois le stabilisateur allumé.

L’installation de la caméra peut prendre un peu de temps : il faut dévisser les 2 vis de serrage de la barre transversale de maintien, positionner la caméra et serrer à nouveau. C’est là ou un système par pince comme un support GPS est un peu plus pratique et plus polyvalent, mais aussi moins sécurisant. Même en cas de chute, la caméra ne s’échappera pas du STPRO1. Malheureusement, ce système n’autorise que les caméras type GoPro et donc aux objectifs très grands angles ce qui réduit un peu son utilité : on ne peut pas utiliser de smartphone qui permettrait de changer l’angle et de profiter de leurs qualités vidéo pour certains.

Vient ensuite la connexion avec les mini-câbles USB qui servent à automatiquement démarrer ou éteindre la caméra en même temps que le stabilisateur. Comme expliqué précédemment, ces câbles permettent aussi d’alimenter et recharger la caméra, au détriment de l’autonomie du STPRO1. Et c’est que je rencontre un problème : ce TecTecTec STPRO1 est fait pour tourner à 360° sur tous les axes, ce qui est impossible lors de certains mouvements avec le connecteur USB qui dépasse de la caméra. De plus pour brancher le câble USB, je suis obligé de mettre la caméra dans le sens inverse de celui recommandé sinon le câble est trop court ou déporte trop la caméra.

A noter qu’il faut bien positionner la caméra à l’endroit ou faire pencher le moteur du bon côté avant de démarrer le stabilisateur. Au quel cas, la caméra peu se retrouver à l’envers au démarrage.

Si on retire le câble USB, tout se passe bien, on peut bien tourner dans tous les sens et le stabilisateur rattrape bien les mouvements un peu tordu.

A l’usage j’apprécie vraiment les modes assistés notamment le mode “lacet” (ou verrouillage d’un axe) qui termine les mouvements de manière très souple. Aucun problème rencontré à ce niveau-là, il faut très bien son travail de stabilisation. C’est d’autant plus impressionnant quand on compare une vidéo prise à main levée puis par le stabilisateur, c’est là où l’on se rend compte du travail de l’appareil.

Dernier point que j’ai pu remarquer : les moteurs manquent un peu de couple surtout si on a tendance à pencher le stabilisateur. Il est par exemple par possible de faire faire une rotation complète de la caméra (gauche/droite) si on tient le stabilisateur à l’horizontale. Je pense (et ce n’est que mon avis) que c’est pour cette raison que ce STPRO1 se limite aux caméras d’actions : ce sont des appareils plus léger que les smartphones, les moteurs sont donc un peu moins “puissants”.

Autonomie

L’autonomie offerte par la batterie de ce STPRO1 dépendra de l’utilisation que vous en faites. Pour ma part, j’ai tenu 45mins en fonctionnement continu avec une caméra XPRO4 quasi à plat mais rechargée par le stabilisateur et en s’amusant pas mal avec. Même si mon test est très consommateur en énergie, on est donc assez loin des 4h annoncées (même si le contexte n’est pas précisé) dans la notice. Il sera donc préférable de recharger votre caméra et de prévoir des batteries de secours pour maximiser l’autonomie du STPRO1.
A noter qu’il n’est possible de recharger le stabilisateur et de s’en servir en même temps, c’est très dommage.

Verdict

Commander sur Amazon      Commander sur TecTecTec.com

À propos de l'auteur

Développeur le jour, passionné la nuit. Je vous fais partager mes expériences, découvertes et astuces aux travers d'articles sur le site technotips.fr.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifiez moi
avatar
wpDiscuz
Share This

Partagez cet article !

Partagez cet article avec vos amis