Test M9C MAX, polyvalente

0 / 1081

Nouvelle venue sur le marché des box Android TV, cette M9C MAX a la particularité d’être équipée du nouveau processeur Amlogic S905X. Est-ce le bon compromis, la réponse dans ce test.

Note: les liens vers le produit présenté dans cet article sont des liens d’affiliation vers Amazon. A chaque achat via l’un de ces liens, une commission est reversée afin d’aider le site à exister.

Retrouvez d’autres tests de boitiers Android TV dans la catégorie dédiée.

Au Sommaire:

Caractéristiques de la M9C MAX

Processeur : Amlogic S905X (Cortex A-53, 64-bit) Quad Core à 2 Ghz
GPU : Penta-Core ARM Mali-450
Vidéo : HDMI 2.0a (jusqu’à 4096x2160p @ 60fps)
Mémoire :  2 Go de RAM, 16 Go de ROM eMMC (extensible à 32 Go par carte microSD)
Réseau : 10/100Mbps LAN, Wifi 802.11 b/g/n 2,4 Ghz
Connectique : 2 ports UBS 2, SPDIF, port AV, pas de Bluetooth
OS : Android 6.0.1 stock
Prix : 55,99€ sur Amazon.

Présentation de la M9C MAX

Après la déferlante de boitiers équipés du processeur Amlogic S905, voici la nouvelle vague de box proposées avec le nouveau Amlogic S905X. Nouvelle version ne signifie pas forcément performances améliorées comme nous le verrons dans la partie performance, mais apporte tout de même quelques nouveautés : le décodage matériel du codec VP9 (jusqu’en 4K 60 images/s, notamment utilisé par YouTube), le support du HDR (HDR10 seulement) et d’un nouveau contrôleur réseau 10/100 Ethernet PHY en plus de l’actuel contrôler 10/100/1000 RGMII.

M9C MAX

M9C MAX

Vous retrouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des différences entre les S905, S905X et le puissant S912 (issus du site http://www.cnx-software.com, traduit pour l’occasion : http://www.cnx-software.com/2015/12/17/amlogic-s905m-and-s912-processors-to-support-4k-vp9-hdmi-2-0a-built-in-dac-and-more/).

Amlogic S905Amlogic S908 / S905M / S905XAmlogic S912
CPUQuad core Cortex A-53, jusqu’à 2.0 GHzQuad core Cortex A-53, jusqu’à 1,5/2.0 GHzQuad core Cortex A-53, jusqu’à 2.0 GHz
GPUPenta-core Mali-450 up to 750 MHzGPU haut de gamme
Mémoire16/32-bit DDR3, LPDDR2/3, jusqu’à 2 Go, DDR213316/32-bit DDR3, LPDDR2/3, jusqu’à 2 Go, DDR240016/32-bit DDR3, LPDDR2/3, jusqu’à 4 Go Dual Channel, DDR2400
Décodage vidéo4K à 60 images/s 10-bit HEVC, 4K à 30 images/s h.2644K à 60 images/s 10-bit HEVC, VP9, 4K à 30 images/s h.264
Encodage vidéoh.264 1080p à 60 images/sHEVC, h.264 1080p à 60 images/s
Ethernet10/100/1000 RGMII10/100/1000 RGMII, 10/100M PHY
Sortie vidéo4K2K HDMI 2.0, CVBS4K2K HDMI 2.0a, CVBS
Support HDRAucunHDR10Dolby Vision, HDR10

Cette M9C MAX est donc équipée du S905X et du nouveau contrôleur Ethernet limité à 100 Mbps. Elle est actuellement vendue au tarif de 55,99€ sur Amazon.

Poursuivons avec le packaging : cette box Android est livrée dans une boite cartonnée et est fournie avec : un adaptateur secteur, un câble AV (pour une péritel par exemple), un câble HDMI et une télécommande.

Le produit

Cure d’amaigrissement pour cette M9C MAX : le format est encore plus compact comparé à la dernière MXQ PRO que j’ai pu tester. Seulement 10,6 cm de côté pour 1,6 cm d’épaisseur, elle saura complètement se faire oublier sur un meuble TV. L’ensemble est bien fini, en plastique noir matte, peu sensible aux traces de doigts.
Sur la face avant on retrouvera une LED de fonctionnement. Sur la tranche droite , 2 ports USB et un port pour une carte microSD afin d’étendre le stockage. Enfin sur l’arrière le reste de la connectique à savoir : une entrée AV, une sortie audio SPDIF (optique), la prise Ethernet RJ45, la sortie HDMI et l’entrée d’alimentation.

Les ports USB servent à brancher clé USB ou disque externe mais aussi des périphériques : clavier média center ou souris sans fil.

Concernant la télécommande, il s’agit du modèle sensiblement identique à la télécommande de l’Apple TV. On retrouve de haut en bas : le bouton ON/OFF et le bouton mute. Vient ensuite une croix directionnelle associée à un gros bouton OK pour la navigation dans les menus. Les 3 boutons suivants sont l’équivalents des boutons sur les smartphones Android : multi-tâche, précédent et retour sur l’accueil. Terminons avec les 2 boutons pour régler le volume et un dernier pour passer en mode “déplacement souris” à l’aide de la flèche directionnelle, que je trouve inutilisable.

Malheureusement et comme sur de nombreuses télécommandes fournies avec ces boitier, pas de bouton Play/Pause ou avance rapide. Sur Kodi notamment, qui prends nativement en charge le Play/Pause, il faut cliquer une fois sur OK pour faire apparaître les contrôles média et faire une seconde fois OK pour mettre une vidéo en pause. Ça ne parait rien, mais le confort des boutons play/pause est un plus non négligeable.

Dans l’ensemble elle fait très plastique, mais la finition est soignée et le design épuré est assez réussi. La portée est bonne depuis un canapé et sans obstacle, mais elle est toujours aussi capricieuse si l’on est pas bien en face du boitier. Personnellement je ne m’en sers pas, préférant un mini clavier média center très compact qui réponds à tous mes besoins.

Interface et ergonomie

Au premier démarrage on tombera sur une interface d’initialisation de la box, pour définir la langue, la taille de l’écran, le mode de connexion à internet et qui donne quelques explications sur le fonctionnement de la télécommande.

Une fois la M9C MAX initialisée, on arrive sur l’écran d’accueil. Le launcher proposé par le constructeur est très moderne et réactif. Il met en avant notamment l’application Kodi, le Play Store ou YouTube et on trouvera un accès rapide aux réglages, aux mises à jour de Kodi, au nettoyage de la mémoire et au reste des applications installées.

Malgré tous les possibilités de personnalisation sont assez réduite : on pourra changer le fond d’écran et ajouter quelques accès rapides vers nos applications grâce au bouton “+” tout en bas de l’écran.

Bon point, la détection automatique de l’écran s’effectue correctement ! Ma télévision est bien détectée comme étant du 1080p à 60 Hz, alors que sur la MXQ PRO s’initialisait par défaut sur un mode 720p. L’écran de réglage rapide de la surcouche présente les indispensables, il faudra passer par les paramètres (depuis le menu “Apps”) pour aller sur l’écran des réglages complets. Même si celle-ci n’est pas traduite en français, le reste du système l’est bien.

Cette M9C MAX s’exécute sur Android 6.0.1, systématiquement installé sur toute les box équipées du Amlogic S905X (quelques box S905 sont encore sur Android 5.1.1). Android oblige, on profitera de toutes les applications du Play Store. De plus de nombreuses applications sont préinstallées par défaut, citons :
Kodi 16.1 Jarvis (anciennement XBMC) qui reste l’un des meilleurs logiciel de gestion de contenu multimédia. Il est préinstallé avec tout un tas de plugin qui gâche l’expérience. Je vous recommande de supprimer la version installé et de repartir de celle du Play Store.
– Youtube et Netflix
– Un explorateur de fichier
– Et pour une fois, pas de trace des applications Google (Gmail, etc …).

Principalement dédié à la lecture de fichier média (même si Plex n’est pas préinstallé par défaut), les possibilités sont illimitées avec l’accès au Play Store : jeux, émulateurs, galeries photos, Skype, ….

Hardware et performances

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer de tels écarts pour des processeurs en théorie identique :
Les versions d’Android sont différentes : 5.1.1 pour la MXQ PRO et 6.0.1 pour cette M9C MAX. La plus ancienne possède de meilleures optimisations que la version d’Android nouvellement supportée. L’écart devrait être moins important au fil des mises à jours.
Le S905X est une déclinaison destinée à l’entrée de gamme et aux machines à faible consommation. Le profil de performance du processeur est peut-être configuré de manière plus restreinte comparé au S905, pour limiter la consommation électrique.

A noter qu’une polémique entour les processeurs S905 et S905X (aussi appelé S908 et S905M), qui sembleraient être limités en réalité à une fréquence de 1,5Ghz au lieux des 2Ghz annoncés. Le système de la machine (le kernel) semble ignorer les fréquences supérieures à 1,5Ghz et plusieurs benchmarks viennent confirmer ce problème avec des résultats identiques au-delà de 1,5Ghz. Plus de détails sur http://www.cnx-software.com/2016/08/28/amlogic-s905-and-s912-processors-appear-to-be-limited-to-1-5-ghz-not-2-ghz-as-advertised/.

Stockage

Cette M9C MAX est fournie avec 16 Go de stockage eMMC. Pratiquement tout l’espace est disponible, je n’occupe que 1,5 Go avec environ 6-7 applications de benchmark installées (aucun gros jeu).
Côté performance, A1 SD Bench nous indique une performance de 16 Mo/s en lecture et 11,56 Mo/s en écriture.

Réseau

Concernant la partie réseau, cette M9C MAX se limite au 100 Mbps pour l’ethernet et aux normes b/g/n 2,4 Ghz en Wi-Fi. Rien d’exceptionnel, comme le confirme le résultat Speedtest. Même s’il s’agit d’un test de performance de ligne internet, celui-ci a été réalisé sur une ligne fibre 200 Mbps (ce n’est donc pas censé brider les performances) en Wi-Fi et en Ethernet. Les résultats sont exprimés en ko/s.

Test performance réseau

Test performance réseau

La première ligne indique le débit via Ethernet, environ 11,7 Mo/s (en téléchargement) et 11,8 Mo/s (en envoi), soit la limite d’une connexion réseau 100 Mbps (en théorie 12,5 Mo/s par seconde).

La seconde ligne, mesure le débit en Wi-Fi bien plus faiblards : 0,288 Mo/s (en téléchargement) et 0,550 Mo/s (en envoi). Le test a été réalisé assez loin de la box (environ 5m, derrière 2 murs) qui ne sont pas des conditions idéales pour profiter d’un débit correct.

Température

En terme de chauffe, celle-ci est relativement contenue comparer à la taille du boitier. Après quelques benchmarks on pourra sentir un point de chaleur au centre du boitier, autour du logo. L’inconvénient des boitiers en plastique, c’est qu’ils dissipent moins bien la chaleur que les boîtiers en métal présent sur les modèles haut de gamme.

Consommation

Concernant la consommation, elle est assez réduite. Retrouvez ci-dessous la consommation mesurée selon le contexte :

  • En phase de démarrage : 4,5W
  • Inactivité sur l’écran d’accueil : 2,2W
  • Lecture de fichiers 1080p/4K avec Kodi : 3,5W
  • Avec un disque dur externe auto-alimenté : 6,5W
  • En jeu : 3-5W

En vidéo

L’une des grandes promesses de ce CPU est de pouvoir décoder du contenu H.265 HEVC 4K.
N’étant pas équipé d’écran 4K je me suis rabattu sur des vidéos de test encodées en H264 et H265, notamment la vidéo de test « BigBuckBunny » en 1080p jusqu’à 60 images/secondes et en 4K (downscalé en 1080p), lues depuis un NAS Synology, le tout en RJ45.

La note pour les experts

Pour afficher les informations étendues sur la vidéo en cours de lecture avec Kodi, il suffit d’appuyer sur la touche “O” de votre clavier.

Le tableau de résultats avec l’ensemble des fichiers de test :

H264 1080p30 fpsOk
60 fpsOk
60 fps (FPS TEST)Ok
23,9 fps (FPS TEST)Saccades
H264 4K30 fpsOk
60 fpsDécalage son/image ralentie
23,9 fps (160Mbps, sans son)Saccades
H265 1080p23,9 fpsOk
60 fpsOk
H265 4K30 fps (27Mbps)Ok après mise en cache
60 fpsOk
23,9 fps (140Mbps, sans son)Saccades
MPEG4 / AVC 1080pOk
MPEG4 / AVI 1080pOk
VC1 1080pPas fluide (10-15 fps)
VP9 1080pOk

J’avais un peu d’être limité par la connexion Ethernet 100 Mbps, car mes vidéos sont stockées sur un disque distant. Et bien cette M9C MAX s’en sors très bien sur les fichiers dont le débit vidéo est inférieur à 10-15 Mbps, sans connexion Gigabyte. Au delà, les saccades et la mise en cache sont trop présents pour être confortable. Sachant que le débit moyen d’un film 1080p se situe en dessous de 6 Mbps, sauf encodage exceptionnel, c’est suffisant.

Un mot du côté du support des DRM, chose importante notamment pour l’utilisation de services de vidéos en ligne (YouTube et Netflix) en 4K. Cette M9C MAX supporte le DRM “Widevine” niveau 3, insuffisant pour profiter de contenu Netflix en 4K, qui exige un certificat niveau 1.

Compatibilité DRM

Compatibilité DRM

En audio

Pour la partie audio, je l’ai testé avec un ampli Home-Cinema Denon AVR-X2000 en 2.0 (pas de 5.1, 7.1 ou Atmos), raccordé par câble HDMI.
Dans cette configuration j’ai voulu utiliser le passthrough HDMI pour laisser l’ampli décoder les flux audio.

Sur Android, j’ai activé la sortie PCM et le passthrough HDMI sur Kodi.

Mais malheureusement, cette MC9 MAX ne semble pas compatible avec les pistes audio DTS Master Audio, True HD ou True HD Atmos, puisque tous les fichiers audio de test sont vus en DTS ou Stéréo. Voici les résultats avec les différents fichiers audio de test :

AC3 5.1Ok (vu Dolby Digital)
Dolby Digital+ 5.1Vu stéréo
DTS Master Audio 5.1Vu DTS
DTS Master Audio 7.1Vu DTS
DTS Master Audio HiRes 7.1Vu DTS
True HD 5.1Vu stéréo
True HD 7.1Vu stéréo
True HD Atmos 7.1Vu stéréo

 

En jeu

En terme de jeu, ce n’ai pas encore le boitier idéal. Si on se limite aux jeux peu gourmands (Candy Crush), il n’y a aucun problème. Des jeux plus exigeants comme Real Racing 3 ou Beach Buggy Racing, c’est déjà plus compliqué. Pour le premier, le jeu n’est pas vraiment fluide et l’aliasing très présent. Pour le second, c’est jouable en abaissant le niveau de détail dans les paramètres du jeu.

Malheureusement les processeurs Amlogic ne proposent toujours pas de drivers pour une manette XBOX 360 USB par exemple, fournis sur un chipset Rockchip RK3368, c’est dommage.

A l’usage

Cette M9C MAX possède de sérieux atouts. Elle est extrêmement compact et personnellement je n’avais encore jamais testé un boitier si petit. Elle est aussi très performante lors d’un usage classique ou média center, mais clairement pas taillée pour les jeux exigeants. Les plus joueurs d’entre vous se tournerons vers les versions équipées du S912 (comme la T8X testée récemment) ou une nVidia Shield qui trône en tête de tous les benchmarks.

Lors de mon utilisation, je n’ai pas rencontré de problème majeur. Même avec plusieurs applications lancées en arrière-plan, elle reste toujours fluide, merci au 2 Go de mémoire intégrés. La nouvelle surcouche fournie par le constructeur est sombre, simple et rapide. Elle se contente de donner accès aux fonctionnalités les plus utilisées pour une utilisation média center, tout en ajoutant quelques autres bienvenues : nettoyage de la mémoire en clic, configuration du fonctionnement du bouton d’arrêt (éteindre ou mettre en veille) et le rafraîchissement adaptatif de l’affichage (hdmi self adaptative).

Je reste toujours aussi déçu par cette télécommande qui pour moi manque de fonctionnalités. Je préfère toujours être accompagné de mon mini clavier média center, pas beaucoup plus gros mais tellement plus complet. En terme de support, je regrette aussi que ma manette XBOX 360 USB ne soit pas pris en charge, mais c’est le cas sur toute les box équipée d’un processeur Amlogic puisque le support n’existe pas. D’autres manettes de jeux USB, sont heureusement compatible : http://amzn.to/2dUjlQs.
Même chose pour le support de la 4K pour YouTube et Netflix, non disponibles sur cette M9C MAX à cause de DRM et de certifications manquantes. C’est dommage mais c’est l’inconvénient d’acheter ce genre de boitier abordable face à une nVidia Shield qui propose tous les supports et certifications possibles (Netflix 4K, HDR, Dolby Vision, etc …) mais bien plus onéreuse.

Verdict

  Commander sur Amazon

À propos de l'auteur

Développeur le jour, passionné la nuit. Je vous fais partager mes expériences, découvertes et astuces aux travers d'articles sur le site technotips.fr.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notifiez moi
avatar
wpDiscuz
Share This

Partagez cet article !

Partagez cet article avec vos amis