Test MXQ PRO, la 4K abordable

6 / 12531

Destinée à l’entrée de gamme des box Android TV, cette MXQ Pro s’équipe du nouveau processeur Amlogic S905, remplacent du S812 et propose toujours le décodage matériel des fichiers HEVC/H.265 jusqu’en 4K.

Note: les liens vers le produit présenté dans cet article sont des liens d’affiliation vers Amazon. A chaque achat via l’un de ces liens, une commission est reversée afin d’aider le site à exister.

Retrouvez d’autres tests de boitiers Android TV dans la catégorie dédiée.

Au Sommaire:

Caractéristiques de la MXQ PRO

Processeur : Amlogic S905 (Cortex A-53, 64-bit) Quad Core à 2 Ghz
GPU : Penta-Core ARM Mali-450
Vidéo : HDMI 2.0 (jusqu’a 4096x2160p @ 60fps)
Mémoire :  1 Go de RAM, 8 Go de ROM eMMC (extensible à 32 Go par carte micro-SD)
Réseau : 1000Mbps LAN, Wifi 802.11 b/g/n 2,4 Ghz, Bluetooth 4.0
Connectique : 4 ports UBS 2, SPDIF, port AV
OS : Android 5.1.1 stock
Prix : 37,99€ sans Bluetooth, 47,99€ avec Bluetooth

Présentation de la MXQ PRO

Nouvelle venue de ce début d’année sur le marché des box Android connectée, cette MXQ PRO se distingue pour être la première box équipée du nouveau processeur Amlogic de la série S90X, le S905. Remplacent de la génération précédente et de l’excellent S812 qui était orienté haut de gamme, ce S905 propose toujours le décodage matériel des fichiers vidéos H.265 en 4K.

En attendant les déclinaisons plus haut de gamme (S905X et S912), cette MXQ PRO se distingue en 2 versions : avec et sans bluetooth. La version bluetooth est proposée à 37,99€ et 47,99€ pour la version sans.

Poursuivons avec le packaging : cette box Android est livrée dans une boite cartonnée et est fournie avec : un adaptateur secteur, un câble AV (pour une péritel par exemple), un câble HDMI et une télécommande.

Même si elle reste destinée à l’entrée de gamme, le packaging est commun sur ce genre de boitier.

Le produit

Côté format, on retrouve le désormait très classique petit carré très compact de 12 cm, pour 3 cm d’épaisseur. L’ensemble est toujours aussi bien fini dans une couleur noire matte, peu sensible aux traces de doigts.
Sur la face avant du boitier, on retrouve une led de fonctionnement. Sur la tranche droite, 3 ports USB 2.0 et un port pour carte SD. Enfin sur l’arrière, on notera la présence du dernier port USB 2.0, la sortie HDMI 2.0, SPDIF (au format jack), la sortie AV, la prise RJ45 Gigabyte et l’entrée d’alimentation.

Les ports USB servent à brancher clé usb ou disque externe mais aussi des périphériques : clavier média center ou souris sans fil. Le boitier est dépourvu de ventilateur (fanless) d’où la présence de nombreuses grilles sur le dessous du boitier.

La télécommande est assez compacte mais reste assurément le point faible de ces box Android chinoise. On retrouve les boutons “home” et une flèche directionnelle pour naviguer dans les menus, ainsi que des touches de raccourci (media, musique, app et web) qui permettent d’ouvrir les applications correspondantes d’un clic. Malheureusement pas de boutons play ou pause, un comble pour un boitier orienté media center !

Elle possède une fonction “souris” qui permet de déplacer le curseur avec la flèche directionnel. A l’usage c’est un vrai calvaire : lent et imprécis, on préférera un clavier réellement orienté média center ou une télécommande intelligente comme la Harmony Smart Control de Logitech.

Dans l’ensemble elle fait très plastique, même si la finition aluminium brossé est d’un assez bel effet. Les piles ne sont pas fournies et la reconnaissance vocale n’est pas au programme.

Interface et ergonomie

Pour la partie logiciel, cette MXQ PRO s’exécute sur Android 5.1.1 stock, avec une surcouche maison un peu démodée. On préféra un launcher un peu plus sobre, comme TVLauncher ou Simple TV Launcher.

Pour commencer, il faut se rendre dans les réglages, puis dans la section affichage pour ajuster la résolution car par défaut la box se lance en 720p. Si vous utilisez un clavier, il faudra modifier à nouveau dans les réglages la langue de saisie pour profiter d’un clavier en français.

Android oblige, il est possible de profiter des applications du Play Store. De plus de nombreuses applications sont préinstallées par défaut, citons :
Kodi 16 Jarvis (anciennement XBMC) qui reste l’un des meilleurs logiciel de gestion de contenu multimédia. Il est préinstallé avec tout un tas de plugin qui gâche l’expérience. Je vous recommande de supprimer la version installé et de repartir de celle du Play Store.
Youtube et Netflix
– Un explorateur de fichier
– De quelques services Google (Gmail)

Les possibilités sont énormes: média-center avec Plex ou MXPlayer, jeux , rétro-gamming avec des émulateurs, …

Pas de mises à jour vers Marshmallow au programme, il faudra se contenter de cette version d’Android.

Hardware et performances

Malgré ses 4 cœurs à 2 Ghz (Cortex A-53), ce Amlogic S905 reste de l’entrée de gamme. Clairement le manque de mémoire vive se fait sentir, et on rencontre pas mal de latences durant la navigation dans les menus, l’ensemble est loin d’être parfaitement fluide surtout quand de nombreuses applications sont lancées.

Quelques benchmarks de cette MXQ PRO, en relançant la box après chaque test pour libérer la mémoire :
– Antutu (v5.7.1) : 29150 pts
– GFXBench : Plante durant la scène T-Rex
– 3D Mark (Ice Storm Extrem) : 4045

Au final, pas de résultats pour ma part. Quelques tests (ici et ici) trouvés sur internet montre que ce S905 reste inférieur au S812 et au concurrent de chez Rockchip, le RK3368.

Le premier démarrage prends un peu plus de 30 secondes. A noter que ce boitier ne s’éteint pas, il reste en veille. De ce fait, le démarrage suivant est très rapide et nous repositionne exactement là où nous nous étions arrêté.

Les performances réseaux sont très bonnes relié en LAN gigabyte. Malheureusement en Wifi c’est loin d’être l’idéal, la réception est faiblarde (j’ai de nombreuses déconnexion à environ 8m d’une Livebox). Le Wifi 5Ghz n’étant pas supporté, les débits s’en trouvent réduit et rend impossible la lecture de gros fichiers vidéos ou 4K.

En vidéo

L’une des grandes promesses de ce CPU est de pouvoir décoder du contenu H.265 HEVC 4K.
N’étant pas équipé d’écran 4K je me suis rabattu sur des vidéos de test encodées en H264 et H265, notamment la vidéo de test “BigBuckBunny” en 1080p jusqu’à 60 images/secondes et en 4K, lues depuis un NAS Synology sur un réseau Gigabit câblé.
Les résultats en captures, avec les infos étendues sous Kodi 16.1:

La note pour les experts

Pour afficher les informations étendues sur la vidéo en cours de lecture avec Kodi, il suffit d’appuyer sur la touche “O” de votre clavier.

Les 60 images par seconde sont tenues sans encombres et sans saccades, sauf sur certains fichiers H.264. On remarque que les CPUs sont moins sollicités en H.265 HEVC qu’en H.264, car comme d’autres Android TV de dernière génération, elle propose un décodage H265 matériel par le GPU.

Le tableau de résultats avec l’ensemble des fichiers de test :

H264 1080p30 fpsOk
60 fpsOk
60 fps (FPS TEST)Ok
23,9 fps (FPS TEST)Saccades
H264 4K30 fpsOk
60 fpsDécalage son
23,9 fps (160Mbps, sans son)Saccades
H265 1080p23,9 fpsOk
60 fpsOk
H265 4K30 fpsOk
60 fpsOk
23,9 fps (140Mbps, sans son)Ok
MPEG4 / AVC 1080pOk
MPEG4 / AVI 1080pPas d’image
VC1 1080pPas fluide (10-15 fps)

En audio

Pour la partie audio, je l’ai testé avec un ampli Home-Cinema Denon AVR-X2000 en 2.0 (pas de 5.1, 7.1 ou Atmos), raccordé par câble HDMI.
Dans cette configuration j’ai voulu utiliser le passthrough HDMI pour laisser l’ampli décoder les flux audio.

Sur Android, j’ai activé la sortie PCM et le passthrough HDMI sur Kodi.

Mais malheureusement, cette MXQ PRO ne semble pas compatible avec les pistes audio DTS Master Audio, True HD ou True HD Atmos, puisque tous les fichiers audio de test sont vus en DTS ou Stéréo. Voici les résultats avec les différents fichiers audio de test :

AC3 5.1Ok (vu Dolby Digital)
Dolby Digital+ 5.1Vu stéréo
DTS Master Audio 5.1Vu DTS
DTS Master Audio 7.1Vu DTS
DTS Master Audio HiRes 7.1Vu DTS
True HD 5.1Vu stéréo
True HD 7.1Vu stéréo
True HD Atmos 7.1Vu stéréo

De plus en DTS, il y a un “saut” toutes les 15-20 secondes ainsi que la piste audio décalée de quelques millième. C’est vraiment gênant à l’usage.

En jeu

Sur de gros titres, c’est un peu plus limité et je reste très déçu par la non prise en charge de la manette XBOX 360, qui marche parfaitement sur la Beelink i68 (RK3368).
Real Racing 3 est extrêmement lent et plante tout simplement au bout d’un moment. Cette MXQ PRO n’est absolument pas à l’aise avec les jeux les plus gourmands du Play Store.

A l’usage

Cette MXQ PRO a pour principal avantage son gabarit très compact et discret. La version brute d’Android 5.1.1 est un plus très appréciable de par sa grande ouverture et ses possibilités de personnalisations.

Au quotidien, j’utilise principalement Kodi, qui se lance rapidement, s’exécute et lit un grand nombre de type de fichier sans encombre.
De plus, j’apprécie notamment le port RJ45 gigabyte, suffisamment rare sur de l’entrée de gamme pour être signalé, qui permet d’avoir un excellent débit en lecture de fichiers média.
Au-delà des performances modestes, l’autre défaut concerne la télécommande dont l’ergonomie est limitée. La navigation avec les flèches directionnelle est bien trop lourde, voir incompatible dans de nombreuses applications : YouTube ou BeIN Sport, il impossible de se déplacer avec la croix. Une manette Bluetooth ou un clavier media-center sans fil (j’utilise le Rii Mini i24 qui est vraiment parfait) sera un compagnon indispensable pour des usages autre que Kodi (qui possède une ergonomie dédiée à l’usage de la télécommande).
A noter que le boitier est compatible avec ma télécommande Smart Control de Logitech (télécommande universelle intelligente), mais pas avec une manette XBOX 360 USB, dont le pilote ne semble pas être proposé (hors bidouille) nativement sur cet appareil. Ces quelques subtilités nous rappelle que nous avons à faire à un appareil entrée de gamme et que certaines concessions sont à faire lors de son utilisation.

Verdict

  Commander sur Amazon

À propos de l'auteur

Développeur le jour, passionné la nuit. Je vous fais partager mes expériences, découvertes et astuces aux travers d'articles sur le site technotips.fr.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Test MXQ PRO, la 4K abordable"

Notifiez moi
avatar
Trier par:   Plus récents | Plus anciens | Les plus votés
zekenio
Invité

bonjour , j’ai fait l’acquisition , du boitier MXQ pro 4K , mais je me retrouve a avoir un gros soucis de saccade sur netflix , et je trouve le menu android pas trés fluide .Comment je peut résoudre sa ? merci

Gombeaud
Invité

J’ai acheté le Bqell MXQ pro 4k et j’ai un problème des le début, ma TV HD 102 cm et la taille maximale d’écran accueil compris est de 60cm de diagonale, pourquoi tout mon écran n’est pas utilisé, j’ai pourtant modifier en 1080 60 Hertz comme ma TV HD, le zoom à 99% ou plein écran ! Je ne suis ni en 16.9eme avec un petit écran de 60 cm de diagonale sur ma TV ???? Que dois-je modifier dans paramètres ou réglages ??? Merci !

Son
Invité

Bonjour,
Je viens d’acquérir le box MXQ pro 4k par Cdiscount envoyé direct de Chine.
Je n’arrive pas à accéder au menu réglage pour pouvoir changer en français.
Merci de m’aider, s’il vous plaît.

dims
Invité

Bonjour j’ai appuyé reset comment faire pour récupérer les chaînes car je les vois plus

wpDiscuz
Share This

Partagez cet article !

Partagez cet article avec vos amis